BIENVENUE CHEZ APINATURE

L’origine de nos produits…l’abeille

La reine

Une reine, mère de chaque abeilles. Elle pond tout l’année (sauf l’hiver) jusqu’a 2000 œufs/jour. Elle assure la cohésion de la colonie.

Nettoyeuse

Durant les 3 premiers jours de sa vie, la nettoyeuse prépare les alvéoles pour la ponte de la reine.

Nourrice

Du 3ème au 15ème jour, la nourrice secrète la gelée royale

Api-Abeille4

Ventileuse

Du 8ème au 20éme jour, la ventileuse régule la température du nid à couvain à 35°C

Receveuse

La receveuse est une abeille qui participe aux travaux de stockage des aliments apportés par les butineuses.

Butineuse

Le butinage est la dernière tache de l’ouvrière dans le temps, le nectar est transporté dans le jabot (20 à 40 mg ).

APINATURE

vous fait partager sa passion des abeilles et de tous les trésors de la ruche

APINATURE et l’ECONOLOGIE

L’éconologie ou économie écologique, est le néologisme issu de la contraction des termes écologie et économie, elle désigne un ensemble d’activités à la fois rentables économiquement et soucieuses de l’environnement. Ce mouvement né à la fin du XXe siècle vise à limiter au maximum la consommation d’énergies non renouvelables tout en excluant la dématérialisation de l’économie.

Econologie pour la Vie

L’éconologie est l’harmonie d’une Apiculture économiquement durable, donc rentable et écologiquement viable. Les exploitations apicoles doivent être profitables et rentables pour subsister et contribuer en partie à nourrir le monde, tout en minimisant l’empreinte carbone, la contribution à la satisfaction des besoins, à la sécurité alimentaire et à la vie de la planète grâce aux systèmes minimalistes des empreintes environnementales.

Le Miel , Trésor de la Nature

Le Miel est un don de la nature que les êtres humains utilisent depuis 9000 ans. Cet élément précieux usé par les Égyptiens, les Grecs et les civilisations les plus anciennes est très bénéfique tant pour le corps que pour la peau. Parmi les innombrables usages thérapeutiques du miel, l’une des principales reste ses propriétés antiseptiques et antibiotiques de par son Ph acide.

Pollen

Grâce à des brosses à pollen situées sur leurs deuxièmes paires de pattes, les abeilles récoltent les pollens de fleurs dotés de substances antioxydantes pour les protéger dans leur mission pollinisatrice essentielle à la biodiversité. Aliment protéiné de la ruche, il contient tous les acides aminés essentiels. Il est naturellement riche en vitamines du groupe B, en fibres solubles et insolubles. Chaque origine florale lui confère des atouts nutritionnels supplémentaires.

L'Abeille, un insecte pollinisateur

En transportant le pollen et en passant d’une fleur à une autre, l’abeille permet la fécondation des plantes entomophiles et favorise celle des plantes anémophiles (le pollen est alors en suspension dans l’air et véhiculé par le vent).
La pollinisation par l’abeille permet d’obtenir des graines et des fruits pour une centaine de productions végétales : abricotier, amandier, cerisier, courgette, melon, tomate, poivron, kiwi, colza, tournesol, et cultures semencières (ail, oignon, artichaut…).

L’abeille domestique contribue à augmenter la qualité et le calibre des fruits (le rendement des fraises et des framboises 30%). des fruits, qui mieux pollinisés, perdent moins de poids et restent plus fermes à l’entreposage.

Le Maintien de la biodiversité
En butinant de fleurs en fleurs, les abeilles interviennent dans l’évolution de la diversité florale indispensable à la sélection naturelle.
Seules les abeilles, en réalisant une pollinisation croisée, contribuent à réduire les risques de dégénérescence par consanguinité.
Elles assurent donc la survie de toutes ces espèces et de tout le cortège de vie sauvage (oiseaux, rongeurs, mammifères) qui leurs est associées.

Les abeilles sont très sensibles à la pollution et à la qualité floristique de leur environnement, c’est pourquoi il est essentiel pour l’homme et la prospérité des cultures de les respecter et de maintenir les conditions favorables à leur développement. N’oublions pas que parmi les insectes pollinisateurs, seule l’abeille domestique est surveillée de très près par les apiculteurs.

L’abeille est un marqueur / un traceur de la qualité de l’environnement.

Il est difficile d’imaginer un seul de nos repas où l’activité pollinisatrice des abeilles ne soit pas associée !

Dans votre alimentation, remplacez avantageusement le sucre par le miel

En plus de fournir de l’énergie, de lutter contre les bactéries et d’adoucir les maux de gorge, le miel agit également sur la sphère digestive. Il possède des propriétés diurétiques, laxatives et aide à lutter contre les constipations passagères. Il serait également efficace contre les infections de l’estomac et de l’intestin.
Le miel, grâce à ses sels minéraux, aide à la croissance en favorisant la rétention du calcium et du magnésium et aide à combattre l’anémie en favorisant la production de globules rouges. C’est ainsi un aliment à privilégier chez les enfants.